Les chroniques de Loly

Les chroniques de Loly

Maîtriser ses émotions, c’est possible ça ?

Oui et non. A moins d’être sociopathe, on peut difficilement les empêcher d’émerger. Mais on peut apprendre à les canaliser.

 

Qui n’a jamais tenté de détourner son attention pour éviter de fondre en larmes à l’enterrement du voisin de l’oncle de son collègue ? Une personne qu’on ne connaissait absolument pas, évidemment. Mais alors pourquoi est-ce que nos glandes lacrymales sécrètent une infinie quantité de larmes ? Parce qu’on voit les autres pleurer, pardi, et que notre empathie naturelle l’emporte sur le détachement émotionnel que l’on devrait avoir par rapport au défunt. Meilleur moyen : se répéter mentalement une phrase ou une suite de mots. Une sorte de mantra qui permet de détourner notre émotion.

 

Un objet peut également être utilisé : faire claquer un élastique sur le poignet est une méthode communément utilisée par les personnes atteintes de stress intense qui détourne leur émotion vers une sensation physique réelle. Oui, on peut aussi se pincer mais c’est un peu plus bizarre.

 

L’apprentissage de la méditation est long et demande de l’assiduité, mais une fois que l’on maîtrise les différentes techniques, on peut les appliquer partout et dans n’importe quelle circonstance (ou presque – au lit ça se voit).

 

Apprendre à les identifier reste votre meilleur atout. Pour ça il faut être attentif et se poser la bonne question : A quelle situation je peux lier telle émotion ? Une fois le(s) déclencheur(s) identifiés il sera plus aisé d’anticiper la venue des émotions. Bon, sauf si vous êtes comme moi et qu’en regardant un film pour la énième fois, vous pleurez avant que n’arrive la scène triste. Ça ne vous aide pas ?

 

Alors il ne vous reste plus qu’à accueillir vos émotions telles qu’elles viennent et à les exprimer. Les extérioriser par les mots, par les gestes, le sport ou l’Art, c’est un moyen de les maîtriser. Surtout si, sous le coup d’une forte dose d’adrénaline, vous vous mettez à hurler en dansant devant vos collègues ébahis par votre grâce.

 

Bon, en fait, c’est possible ou pas ?

La question est : est-ce souhaitable ? Si vos émotions vous pourrissent le quotidien parce que vous êtes incapables de travailler et d’avoir une vie sociale à cause de cela, regardez Les émotifs anonymes d’urgence. Si vous en avez marre de pleurer au cinéma dès qu’un animal se tord la papatte, soyez heureux, vous avez un trésor en vous. La sensibilité fait notre humanité. 

 

Emotions-faces-1-e1506363183930-1024x388.png

 

Loly  



11/04/2018
1 Poster un commentaire