Les chroniques de Loly

Les chroniques de Loly

Retour d'expérience sur... la Walker Stalker London 2019

 

Walker Stalker Con Atlanta 2017_1509219285871_4425427_ver1.0_640_360.jpg

 

 

 Première partie : l'organisation

 

 

C’est début octobre que j’ai eu la génialissime idée d’offrir un séjour à Londres à mon filleul, à l’occasion de la Walker Stalker. Fan de Jeffrey Dean Morgan, le désormais mythique Negan de la série The Walking Dead (entre autres), mon filleul rêve de le rencontrer. Après avoir frôlé la crise cardiaque en voyant les prix des billets VIP, j’achète illico des entrées générales qui donnent accès aux panels, aux boutiques, au hall des artistes. Evidemment les photos et autographes s’achètent à part, j’avais bien compris compte tenu des 35 € des general admission tickets. L’événement ayant lieu les 30 et 31 mars 2019, je me suis dit que j’étais dans les temps. Mais non.

 

Obstacle n° 1 : les séances photos avec JDM étaient déjà complètes. En fait elles se sont vendues en une journée… le 29 septembre. A une semaine près, j’y étais presque rhaa !

 

Le visionnage sur youtube des séances photos lors des conventions précédentes m’a quelque peu rassurée : photos à la chaîne, impossible d’aligner deux mots à l’acteur qui soulève mécaniquement le bras pour une pause systématique. A 120 € la photo, je suis heureuse qu’il n’y en ait plus. Si j’organise ce séjour qui va probablement me coûter un rein, c’est en espérant que mon filleul puisse mettre à profit ses cours d’anglais du lycée et qu’il puisse placer Hi, I come from France especially for you and I’ve seen all your films. Ça serait déjà ça.

 

Seconde option, donc : l’autographe. Youtube est à nouveau source d’information sur le déroulement des séances d’autographes. Bonne nouvelle, le temps que l’acteur te demande ton prénom et le reproduise sur une photo ou poster avec un petit mot personnalisé, si, si, mon filleul devrait avoir le temps de placer Hi !  I come from France. C’est un progrès.

 

Obstacle n° 2 : à ce jour, les autographes ne sont toujours pas en vente sur le site. Impossible d’en connaître le prix, du coup, et les conventions précédentes ou plus proches ne m’apportent pas la réponse. Vu les 120 € de la photo, j’estime qu’il faudra débourser dans les 80 € par autographe. Un sacré budget, mais sinon ça sert à quoi ? J’envoie donc un mail à la convention pour savoir à quelle date les autographes seront mis en pré-vente. Réponse de l’organisation : ceux de JDM ne le seront pas et ne seront vendus que sur place. Gloups. Mais le pire était à venir : précision importante, on me dit qu’avec des entrées générales il sera difficile d’en obtenir un.

 

Obstacle n° 3 : un billet d‘entrée générale donne droit à … quasiment rien. Je me renseigne donc auprès d’une amie qui a déjà participé à une convention Vampire Diaries, puis une autre à une convention Arrow. Leur réponse est sans appel : avec un billet d’entrée générale tu ne rentres dans la file d’attente pour les autographes (et photos) qu’après les Platinum VIP, les Gold VIP et les VIP. Idem pour les panels. Et s’il y a trop de monde dans les files d’attentes, ils peuvent décider à tout moment de les fermer et d’en éjecter les entrées générales. Sympa.

 

Obstacle n° 4 définitivement lié au n°3 : si tu n’es pas riche tu ne vas pas dans une convention. Retour à la case départ. Déjà 70 € de dépensés pour les billets d’entrée mais ce n’était visiblement pas un bon investissement. La question est : est-ce que j’achète les billets de train, l’hôtel, les cartes de transport si une fois sur place on n’a aucune chance de rencontrer de près ou de loin l’objet de notre désormais chère convoitise ?

 

Reboostée par une collègue qui me rappelle que qui ne tente rien n’a rien, j’achète donc l’Eurostar et une chambre en airbnb. Me voilà délestée de 240 € de plus, mais ma collègue avait peut-être raison. Le Black Friday se pointe et je découvre que les billets VIP sont vendus à -50% ! Ni une ni deux, je me fends de 230 € supplémentaires pour avoir, enfin, le privilège d’entrer dans les files d’attente pour décrocher ce putain d’autographe qui, je le rappelle, ne fait toujours pas partie du prix du billet. Ah oui, il est précisé sur les billets que ce sont des VIP special price. Est-ce que cela veut dire que nous entrerons après les VIP qui ont acheté leur billet plein tarif ?? Que de surprises avec cette convention, c'est vraiment amusant. 

 

Je vous passe les détails sur les mésaventures rencontrées lors de la réservation de notre logement… c’est à pleurer de rire.

 

J’ai vraiment hâte de voir la tête de mon filleul lorsque je vais lui annoncer que nous partons à la Walker Stalker de Londres (c’est son cadeau de Noël). En fait je me demande si je ne vais pas lui dire que je l’emmène à Londres pour visiter Big Ben, au cas où.

 

Fin de la première partie… vivement mars 2019

 

Loly 



30/11/2018
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres