les ailes du désir, les chroniques de Loly

les ailes du désir, les chroniques de Loly

Main Square, un festival d'émotions

Créé en 2004, le Main Square Festival a accueilli des artistes prestigieux (Muse, Sting, Coldplay, Lenny Kravitz, Depeche Mode…) aux côtés d’artistes moins connus mais non moins talentueux. L’édition 2015 promettait 3 jours de folie, avec, notamment, Hozier, The Script, Muse, Skip the Use, James Bay, Mumford and sons, Lily Wood, Sam Smith, Pharell Williams…pour ne citer qu’eux. Record de fréquentation établi à 120 000 personnes, la billetterie était sold out avant l’ouverture.

 

Alors là pas question d’espérer être au premier rang comme au concert des Sheperds…si l’on enchaîne plusieurs artistes et sur les deux scènes, il faut accepter d’avoir quelques 20 000 personnes devant soi…et avoir de bons yeux…pour voir les écrans géants. Pour les oreilles, en revanche, aucun souci. Mais l’ambiance festival est tellement bon enfant, tellement euphorique, qu’on s’y plonge sans trop se poser de question. C’est forcément très différent d’un concert avec un unique artiste. Ici le public est aussi éclectique que la programmation et chacun échange sur ses impressions et ses passions avec beaucoup de légèreté. Sauf la fille qui m’est tombée dessus à vouloir escalader les épaules de son mec.

 

Bilan du Main Square 2015 : grosse programmation, exceptionnelle fréquentation, week-end faste pour les secouristes, record de litres de bière vendus, une renommée qui ne cesse d’augmenter.

 

Mon bilan du Main Square 2015 : beaucoup de frissons, des acouphènes, un doigt fracassé, plein de câlins de gens que je ne connais toujours pas, des litres d’eau, la découverte du côté groupie de Chéri, et beaucoup, beaucoup de beaux souvenirs.

 

Mention spéciale pour l’organisation, vraiment au top. C’est hyper encadré, depuis le parking jusqu’au camping !

 

ms.jpg

Dans l'attente...

 

 

 

 



06/07/2015
3 Poster un commentaire