Les chroniques de Loly

Les chroniques de Loly

Jet lag

Jean-Etienne Maillard. Voilà un nom bien connu dans le milieu musical français, mais pas forcément du grand public.

Rapide coup d’œil sur sa carrière…

 

Jean-Etienne fait ses débuts de compositeur en 2001 avec le groupe Switchero pour lequel il joue à la basse. Puis intègre le groupe Klone en 2007, toujours en qualité de bassiste. C’est à partir de 2009 que l’on découvre sa voix avec le groupe Miss Burton dont il est le bassiste et chanteur. Il enchaine également les collaborations avec Dear Colors, Mai Lan ou, plus surprenant, Kenza Farah. L’univers de Jet est résolument rock, et même metal…Décalé Jet ? Talentueux.  Eclectique. Ça oui.

 

J’ai dit rapide coup d’œil tout simplement parce que je ne connais pas suffisamment cette partie de sa carrière pour vous en parler, d’ailleurs si quelqu’un souhaite ajouter ou modifier certaines infos, qu’il n’hésite pas. Je vous invite à faire un tour sur youtube et à visionner quelques covers vraiment sympas (attention vous le trouverez sous le nom JEM, ou avec ses différents groupes).  

 

Jean-Etienne, Jean simplement, ou même Jet, c’est le mec qui joue aux côtés de Louis Delort, Victorien Berger, Lucas Goudard, Théo et Valentin Ceccaldi, autrement dit, c’est un Sheperd. Un quoi ?? Allez lire l’article « Une balade avec Louis Delort & The Sheperds » avant de continuer, bande d’ignares !

 

Voilà, c’est là que l’information fait place aux impressions purement subjectives, parce que Jet, je le connais comme ça, comme un Sheperd, et que je ne suis pas forcément objective lorsque je parle d’eux, allez savoir.

 

Peut-être qu’il est juste un guitariste comme les autres, après tout. Ou alors un formidable compositeur. Un musicien inspiré et animé par les notes qui coulent dans ses veines. Peut-être qu’il est juste un chanteur resté dans l’ombre. Ou alors une voix qui accompagne, qui complète, qui sublime. Un complice. Un pilier. Mais un mec tout simple, un peu timide, en tout cas réservé, qui se plie au jeu des photos et dédicaces avec une grande gentillesse et beaucoup d’humilité. Genre faites comme si je n’étais pas là, sauf qu’on n’imagine pas devoir se passer de lui.

 

Un mec élégant.

 

Enfin je vous laisse juger.

 

JET.jpg

crédit photos : Corinne D (merci)



24/03/2015
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres