Les chroniques de Loly

Les chroniques de Loly

Goodbye Mr Jones

 

Je m’apprêtais à faire une rétro de l’immense carrière de David Bowie, mais je ne suis pas sûre d’être à la hauteur d’un artiste aussi riche, dense, déjanté, inspiré, illuminé…voilà, les mots me manquent.

 

Bowie m’a touchée à l’époque où je m’abreuvais de musique classique et de grandes voix françaises. Un choc. D’abord la voix. Pas tout à fait humaine. Ensuite l’univers, souvent décalé et pourtant toujours bien ancré dans son époque, oscillant entre le génie et le junky. Le monde dansait sur Let’s dance, moi je naviguais avec Major Tom (au sens figuré hein) et frissonnais sur Scary Monsters.

 

Aujourd’hui c’est un petit bout de mon adolescence qui part sur Black Star alors oui, je suis triste, mais je me dis qu’un tel déferlement d’inspirations reste éternel.

 

 

7381693_david-bowie-2.jpg

Ashes to ashes, funk to funky

We know Major Tom's a junkie

Strung out in heaven's high

Hitting an all-time low


11/01/2016
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres